Accueil » Drainage et Détox

Drainage et Détox

Vignette d'agrumes illustrant la notion de détox dans l'article de Julie Mendribil

Dans les articles précédents, nous avons défini les notions de terrain et d’homéostasie, puis de toxémie et d’émonctoires. Nous allons aujourd’hui parler de drainage et de détox. 

Julie Mendribil article drainage et détox

Nous l’avons vu dans l’article précédent, notre corps doit éliminer un certain nombre de toxiques, qui proviennent à la fois du fonctionnement même de nos cellules, et de notre environnement. Pour faciliter ce travail d’élimination, rien de plus simple, il suffit d’avoir une alimentation saine, variée et équilibrée, essentiellement constituée de végétaux, de boire suffisamment une eau pure, d’avoir une activité physique régulière, un sommeil de qualité en quantité suffisante, et évidemment de se tenir éloigné de toute forme de stress…

Quoi ?! Cela vous semble impossible ?!

Bien sûr c’est impossible… Nous ne pouvons contrôler tous les paramètres de notre environnement : qualité de l’air, qualité de l’eau, difficile d’avoir toujours une alimentation au top, impossible de toujours éviter les périodes de stress… 

Le réglage alimentaire

Le but est de réduire les surcharges et la toxémie, c’est-à-dire le niveau d’intoxication de l’organisme. C’est la toute première chose à faire lorsqu’on sent que notre organisme a besoin d’un coup de pouce. 

Je ne suis personnellement pas très favorable aux régimes, sauf cas particuliers bien sûr, et sur de courtes périodes. Je préfère parler de réglage alimentaire. Nous avons tous des points à améliorer au niveau de notre alimentation, afin qu’elle soit le plus adaptée à nos besoins individuels. Besoins qui évoluent au cours de la vie, des saisons, de nos activités. Chacun des atomes qui constituent nos cellules sont issus des aliments que nous ingérons, c’est dire toute l’importance de notre alimentation pour être en bonne santé.

Voici quelques pistes pour un bon réglage alimentaire :

      • Renouer avec le plaisir de manger, prendre son temps, et bien mastiquer chaque bouchée. 
      • Se mettre à l’écoute de ses sensations, et notamment celle de satiété, pour éviter de se suralimenter. 
      • Eviter les mauvaises associations alimentaires, et les inhibiteurs de digestion : café, alcools, sodas… 

Toutefois il me semble très important de ne pas nous culpabiliser en nous fixant des objectifs inatteignables. La nourriture, les repas, sont aussi, et peut-être même avant tout, un des grands plaisirs de la vie, et on tient absolument à ce que ça le reste. La solution se trouve alors, d’après moi, dans la recherche de nouvelles façons de nous faire plaisir, en nous faisant du bien. Oui oui, c’est possible ! Il faut être curieux, ça prend du temps, mais c’est possible. 

Nous aurons l’occasion de reparler de ce sujet plus en détail.

Drainage et Cure détox

Le drainage consister à stimuler un émonctoire, afin de l’aider à éliminer les toxines qui encrassent notre organisme. 

Plusieurs pistes s’offrent à nous, notamment : 

      • Les jus de légumes, réalisés à l’extracteur de préférence, 
      • Les monodiètes et les jeûnes, pour lesquelles une préparation est nécessaire, c’est pourquoi il est selon moi préférable de se faire accompagner,
      • L’exercice physique,
      • Les massages lymphatiques, qui permettent d’activer la circulation lymphatique et le flux du sang vers les différentes parties du corps,
      • L’hydrologie : bain chaud, hammam, sauna, thermalisme, ou tout simplement la bouillote de nos grands-mères, qui ont un effet tonique et stimulateur de la circulation sanguine,
      • La réflexologie plantaire

Sans oublier bien sûr les plantes et huiles essentielles, nous avons à notre disposition un choix de plantes aux propriétés remarquables, nous pouvons par exemple citer : 

      • les plantes hépatiques : l’artichaut, le chardon marie, le radis noir… 
      • Les plantes diurétiques : le pissenlit, le bouleau, la piloselle… 
      • Les plantes intestinales : la mauve, le souci, le psyllium… 
      • Les plantes dépuratives de la peau : la pensée sauvage, la bardane, la saponaire… 
      • Les plantes drainantes des poumons : le pin, le bouillon blanc, le marrube blanc…

On procède en général par cure de 3 semaines. Des contre-indications existent, il est préférable de demander conseil avant d’entamer une cure. 

A suivre…

Une cure de détoxification ne sert à rien sans la cure de revitalisation, qui se fait d’ailleurs avant ou après la cure détox, en fonction de notre niveau de vitalité, et sans la cure de stabilisation. Ces deux outils seront au programme d’un prochain article !


Retrouvez-moi également sur les réseaux sociaux : Facebook & Instagram !